La prise de décision en cellule de crise

La prise de décision en cellule de crise

A chaque annonce du Gouvernement ou du Président de la République ou de ses Ministres, de nombreuses personnes, qu’elles soient membres du corps médical, social experts, commentent et les remettent en question.

Mesures de confinement pas assez strictes, masques et tests pour tout le monde, travail ou pas travail, mesures compensatrices

La prise de décision en cellule de crise relève d’une gageure pour tous ceux qui y participent et au premier chef, le Président de la République.
En cellule de crise il y n’a qu’un décideur. Il est entouré du Premier Ministre, du Comité Scientifique, des différents ministres (santé, économie, agricultures, finances) qui font valoir chacun les intérêts de leur domaine d’expertise. S’en suit des discussions, des échanges, des challenges, des anticipations pour que le Président faire la synthèse et définir actions prioritaires à un instant T.

En gestion de crise, il n’y a pas de meilleure décision, mais juste une décision qui soit la moins dommageable pour toutes les parties prenantes concernées. Ces décisions ne peuvent plaire à tout le monde, mais l’important c’est qu’elles soient prises et qu’on s’autorise à les revoir, voire les remettre en cause en fonction de la situation.